Parler à un expert! Appelez ce numero gratuit
0800 900 996

Le tissu de cordon: un élément vital

embryo and cord tissueLe tissu de cordon pourrait devenir un élément vital pour le traitement futur de nombreuses maladies. Le cordon ombilical est essentiel à la vie d’un bébé dans l’utérus, mais après l’accouchement, il est souvent ignoré sans hésitation, tout comme les autres matières postnatales qui semblent avoir survécu à leur usage. Les chercheurs découvrent rapidement que le tissu du cordon ombilical pourrait devenir un élément vital pour le futur traitement de nombreuses maladies qui ont dérouté l’industrie des soins de santé depuis des années.

Les cellules souches mésenchymales (CSM) du sang de cordon sont plus jeunes et sont considérées comme une ressource supérieure par rapport aux CSM de la moelle osseuse. Les cellules plus jeunes ont une plus grande aptitude à se multiplier et à se différencier par rapport à leurs donatrices homologues plus âgées.

Tout comme le sang de cordon, le tissu de cordon peut être stocké dans notre banque. Alors que peu d’options existent aujourd’hui sur le marché pour le stockage du tissu de cordon, les professionnels des soins de santé s’accordent à dire que le marché deviendra bon pour l’expansion alors que l’appréhension du potentiel de cette ressource deviendra une tendance plus répandue.

Les avantages du tissu de cordon ombilical comme une source de cellules souches mésenchymales

Les cellules souches mésenchymales (CSM) peuvent être isolées de nombreux tissus, tels que la moelle osseuse, le tissu adipeux, le cordon ombilical, etc. Toutefois, le tissu de cordon ombilical présente plus d’avantages par rapport à d’autres tissus en tant que source de cellules souches mésenchymales:

  • Le cordon ombilical étant quotidiennement ignoré à la parturition, l’isolation des CSM du tissu ne soulève ainsi aucune controverse par rapport aux préoccupations éthiques liées aux cellules souches embryonnaires.
  • Un processus de collecte simple, sans douleur et sans risque.
  • Un nombre de cellules, un meilleur potentiel de différentiation et des taux de division plus rapides par rapport aux cellules souches mésenchymales issues de la moelle osseuse. Le gros volume du cordon ombilical et le confort de la manipulation physique augmentent la production de CSM. De même, la capacité des cellules CSM de proliférer est connue pour diminuer avec l’âge du donneur. Le nombre de cellules souches mésenchymales dans la moelle osseuse diminue d’une cellule souche mésenchymale par 10 000 cellules de moelle osseuse mononucléées chez les nouveaux-nés, à 1 par 100 000 chez les adolescents et, enfin, à 1 par 1 000 000 chez les adultes
  • En raison de la présence de la barrière du placenta, les CSM du cordon ombilical présentent un risque plus faible de bactérioses et de viroses que pour les cellules isolées de la moelle osseuse, du tissu adipeux et du sang périphérique.
  • Surtout, le cordon ombilical peut contenir plus de populations de cellules souches résidentes avec une meilleure puissance, en raison de son apparition au cours de la période de développement précoce de l’ontogénèse.

Le sang de cordon ombilical contient également des cellules souches mésenchymales. Toutefois, le nombre de cellules souches mésenchymales chez l’adulte est de 1 000 à 5 000, par centimètre cube de sang de cordon ombilical et de 10 000 à 15 000 par centimètre de tissu de cordon ombilical. L’efficacité du traitement et l’isolation des cellules souches mésenchymales du tissu de cordon ombilical sont de 100% par rapport à 63% depuis le sang de cordon ombilical.