Parler à un expert! Appelez ce numero gratuit
0800 900 996

Sang de cordon et Cellules Souches

+ Qu’est-ce que le sang de cordon ?
Le sang de cordon, ou le sang de cordon ombilical, est le sang collecté du cordon ombilical du nouveau-né et du placenta immédiatement après la naissance. Le sang de cordon contient de fortes concentrations de cellules souches. À partir de ces cellules, toutes les nouvelles cellules sanguines , le système immunitaire du corps et tous les autres tissus organiques se développent. Ces cellules souches du sang de cordon fabriquent les composants cellulaires nécessaires au sang et au système immunitaire. Lorsque les cellules du sang de cordon ombilical sont transplantées chez les patients, elles peuvent aider à restaurer les systèmes immunitaire et sanguin pour aider à combattre les maladies et à remplacer le sang malade.
+ Que sont les cellules souches ?
Les cellules souches sont les cellules les plus primitives que l’on peut trouver dans la moelle osseuse, le sang de cordon ombilical et du placenta, les tissus du cordon ombilical et du placenta, le sang périphérique adulte et d’autres tissus cellulaires. Les cellules souches sont les cellules maîtresses ou progénitrices à partir desquelles sont issus tous les différents types de cellules sanguines et d’autres tissus organiques du corps tels que l’os, le muscle, le coeur, le foie, le rein, le nerf, l’oeil, la peau, etc.
+ Comment le sang de cordon ombilical est-il collecté ?
La collecte du sang de cordon est simple et ne pose aucun risque, ni pour vous, ni pour votre bébé. Immédiatement après votre accouchement, le cordon ombilical est sectionné et le bébé est séparé du cordon. À ce stade, l’aiguille fixée à la poche de collecte est insérée dans la veine dans le cordon ombilical. Le sang placentaire/le sang de cordon ombilical, attiré par la gravité, coule dans la poche de collecte. La poche inclus un anticoagulant pour empêcher le sang de se coaguler avant d’arriver à notre laboratoire. Contrairement à la collecte traditionnelle de moelle osseuse, qui nécessite en général une anesthésie et une convalescence, le processus de collecte du sang de cordon est non invasif, indolore, et ne prend que trois à cinq minutes. Salveo vous fournira un kit de collecte de sang de cordon avant votre date d’accouchement. Il suffit de vous munir de votre kit à l’hôpital pour que le médecin, ou la sage femme, collecte le sang de cordon immédiatement après votre accouchement.
+ Comment les cellules sont-elles stockées ?
Les cellules souches du sang de cordon de votre bébé sont stockées dans une poche de stockage à compartiments multiples. Nous mettons de côté un plus petit échantillon, qui peut être utilisé pour la correspondance avec le type d’antigènes des leucocytes humains (HLA) si les cellules doivent servir à quelqu’un d’autre que votre bébé. La correspondance avec le type HLA détermine si un patient a un donneur compatible pour une greffe de cellule souche. Cent pour cent des cellules traitées sont conservées pour votre famille et rien n’est conservé pour notre usage, une procédure unique à Salveo. Nous mettons également de côté trois échantillons plus petits qui peuvent être utilisés pour la correspondance avec le type d’antigènes des leucocytes humains (HLA) si les cellules doivent servir à quelqu’un d’autre que votre bébé.
+ Que se passe-t-il si le service de maternité n’accepte pas la collecte de sang de cordon ?
Certains services de maternité sont encore hésitants en ce qui concerne la collecte de sang de cordon. Si vous avez un problème à ce sujet, veuillez nous contacter et nous trouverons ensemble une solution. Puisque notre département de la santé a été accrédité, nous devons, souvent, simplement rassurer le service de maternité que nous sommes une banque cellulaire sûre et sans risques.
+ Comment confirmez-vous la compatibilité ?
Les cellules souches du cordon ombilical ne correspondent à 100% qu’au jumeau monozygotique du donneur. Compatibilité – dans ce cas il s’agit d’histocompatibilité – est une caractéristique héréditaire qui diminue, en termes de probabilité, avec l’élargissement de la tranche d’âge des parents. L’histocompatibilité est confirmée avec un examen HLA (antigènes des leucocytes humains, un essai clinique de phase 1, le dénommé phénotypage, pour lequel une simple collecte d’échantillon de sang est nécessaire). Si une correspondance de base est trouvée entre le donneur et le bénéficiaire, le phénotypage est élargit avec un test d’ADN et enfin, avec l’exécution d’une MLC (culture mixte de lymphocytes) qui confirme la compatibilité. La confirmation de la compatibilité n’implique pas le dégivrage de l’échantillon de cellules.
+ Quelles maladies peuvent-elles être guéries aujourd’hui en utilisant les cellules souches ?
Les cellules souches sont des cellules non programmées dans le corps humain. Ces cellules, prêtes à se développer, ont la capacité de se transformer en d’autres types de cellules. Les cellules souches sont au centre d’un nouveau domaine scientifique appelé la médecine régénérative. Parce que les cellules souches peuvent devenir un os, du muscle, du cartilage et d’autres types de cellules spécialisées, elles ont le potentiel de traiter de nombreuses maladies, y compris les leucémies, les anémies et les cardiopathies et d’abriter d’autres maladies, qui comptent aujourd’hui plus de 75 troubles pouvant être traités par les cellules souches. Les découvertes scientifiques à venir laissent entrevoir une aide à un traitement potentiel par cellule souche pour les attaques, les maladies de Parkinson et d’Alzheimer, les diabètes, le cancer, la sclérose en plaques, le lupus, les troubles neurodégénératifs, et de nombreux autres problèmes médicaux.

La communauté scientifique pense que dans un futur proche les applications thérapeutiques qui utilisent des cellules souches pourraient devenir bien plus enclines à guérir les maladies suivantes:

  • Une lésion de la moelle épinière à la suite d’un traumatisme
  • Les maladies neurodégénératives (les maladies de Parkinson et d’Alzheimer)
  • Les muscles – les maladies du squelette
  • Les maladies dégénératives de la rétine, la cornée et du système auditif
  • Les maladies métaboliques (par exemple, les diabètes)
  • La reconstruction osseuse
  • L’incontinence urinaire

laboratory samples

Le dépôt en banque du sang de cordon

+ Les cellules souches de mon bébé peuvent-elles être utilisées pour un autre membre de la famille ?
Toute personne qui a une correspondance directe avec votre enfant, comme un frère ou une soeur, peut utiliser les cellules souches données, si vous avez donné votre accord préalable pour faire don des cellules de votre bébé. Veuillez noter que les chances sont de 1 sur 4 dans ce cas familial.
+ Pour des jumeaux, ai-je besoin de plus d’un kit de collecte ?
Oui, pour des jumeaux, il vous faut deux kits de collecte. Le second kit vous sera alors offert.
+ Est-il possible de vendre mes cellules souches à des tierces personnes ?
Dans la plupart des pays, la vente d’organes, y compris de sang, à des tierces personnes, est illégale.
+ Le stockage de sang de cordon ombilical est-il douloureux ou dangereux pour mon bébé et moi ?
Ni douleur, ni danger. La collecte se fait immédiatement après votre accouchement, après avoir sectionné le cordon ombilical. Il est retiré de la partie du cordon ombilical qui est liée au placenta ; une procédure indolore et sans risques.
+ Quelle est la probabilité dans une vie qu’une personne utilise ses cellules souches ?
Au cours d’une vie, jusqu’à l’âge de 70 ans, la probabilité qu’une personne nécessite une greffe de ses propres cellules souches (autogreffe) est de 1 sur 435, soit 0,23%.
+ Qui peut utiliser les cellules souches du sang de cordon de mon bébé ?
Tout membre de la famille qui est compatible peut utiliser les cellules souches du sang de cordon de votre bébé pour une greffe, bien que les frères et soeurs soient probablement les plus compatibles pour utiliser ces cellules souches. Votre bébé sera toujours parfaitement compatible et pourra toujours utiliser ses propres cellules souches pour un certain nombre de maladies, sauf pour des conditions génétiques héréditaires. Dans ces cas, les cellules souches d’un frère ou d’une soeur compatibles seraient le premier choix.
+ Qui a accès aux laboratoires et à la salle de stockage ?
Notre équipement est contrôlé et entretenu sous la supervision rigoureuse de l’équipe de gestion du site de Salveo, 24 heures sur 24, d’une réputation remarquable. Nous investissons tout ce que nous pouvons pour encourager nos technologies et nos installations à améliorer la qualité de la banque de cellules souches de Salveo.

La collecte de sang

+ Comment le sang de cordon est-il collecté ?
Le sang de cordon ombilical est facilement collecté par votre aide soignant grâce au kit de collecte et aux instructions fournies par Salveo. Le cordon ombilical est sectionné et clampé tout comme dans un accouchement normal. En utilisant la poche de collecte, le sang de cordon est aspiré du cordon ombilical. Salveo a trouvé que la méthode de collecte par la poche est aussi facile à utiliser qu’efficace, pour une optimisation du volume et des taux de contamination faibles. Le sang maternel est également collecté par perforation de veine pour des tests sur les maladies infectieuses.
+ Devrais-je payer mon personnel de santé pour la collecte du sang ?
De nombreux personnels de santé font payer la procédure de collecte du sang de cordon ombilical. Nous vous suggérons de discuter de cette procédure avec votre fournisseur de soins avant de solliciter notre service, pour vérifier son accord sur l’exécution de la collecte ; à ce moment, vous pourrez déterminer sa politique quant au prix de la collecte.
+ Que se passe-t-il une fois que le sang est collecté ?
Le sang de cordon est emballé avec le sang maternel dans des matériaux d’expédition inclus dans le kit. Les parents contactent, ensuite, le coordinateur des transports de Salveo, pour organiser le ramassage et la livraison du sang de cordon au laboratoire de Salveo, dans les 36 à 48 heures de la collecte, où il est traité, testé, séparé et les cellules souches sont stockées cryogéniquement.

Traitement et dépôt en banque

+ Quel est le processus une fois que nous avons reçu le sang de cordon de votre bébé ?
Dans le laboratoire, le technicien procédera comme suit:

  • Fera passer un grand nombre de tests au sang maternel, pour veiller à ce qu’il n’y ait aucune maladie présente au moment de l’accouchement qui aurait pu être transférée dans le sang de cordon du bébé.
  • Réduira le volume du sang à près d’un quart du volume collecté (environ 25ml ou 0,85 once) en supprimant une grande partie des cellules rouges et du plasma (partie liquide du sang). Les cellules rouges et le plasma n’ont pas besoin d’être stockés puisqu’ils ne contiennent pas de cellules souches.
  • Analysera le sang de cordon pour déterminer le nombre de cellules transplantables présentes et rédiger un rapport incluant ces informations. Ces informations seront utiles si vous avez besoin d’utiliser le sang de cordon par la suite.
  • Ajoutera un cryopréservatif (des produits chimiques spéciaux qui aident dans le processus de congélation) à l’ensemble des cellules souches restantes.
  • Refroidira lentement le sac à un 1ºC par minute jusqu’à ce qu’il atteigne la température de congélation optimale de -130ºC (-320º Fahrenheit).
  • Transférera l’ensemble des cellules souches au stockage.
+ Comment stockez-vous les cellules souches et les tissus ?
Bien que le maintien de la température était meilleure en plein liquide, les nouveaux réservoirs de stockage du sang de cordon ont été considérablement améliorés et les réservoirs à vapeur peuvent aujourd’hui maintenir une température constante partout dans les réservoirs. Par ailleurs, un doute demeure quant au stockage en plein liquide, en raison des infections ou des bactéries qui pourraient « nager » dans le liquide et infecter un autre spécimen.

Les Laboratoires de sang de cordon de Salveo ont commencé à stocker des spécimens dans la vapeur, étant maintenant assurés du réglage de la température en utilisant cette méthode. La température de nos réservoirs est contrôlée électroniquement avec des lectures toutes les heures et nous avons des systèmes d’alarme de secours si la température est compromise, de quelque façon que ce soit.

S’inscrire à Salveo

+ Comment m’inscrire à Salveo ?
Vous pouvez soit nous contacter en ligne en remplissant le formulaire d’inscription, soit par téléphone (0800 900 996).

Salveo offre plusieurs programmes, réductions, promotions et differents plans de paiement, tel qu’indiqué sous la rubrique de prix. L’inscription en ligne vous fournira la meilleure structure de prix possible disponible au moment de l’inscription, mais les plans de paiement doivent être fixés en remplissant le formulaire d’inscription.

+ Pourquoi s’inscrire à Salveo ?
Afin de rassurer davantage nos clients, nous visons à obtenir des accréditations spontanées là où celles-ci ne sont pas en conflit avec les conditions légales nationales. Notre message aux clients est qu’en choisissant Salveo pour stocker les cellules souches de leurs enfants, ils font un choix sûr et sans risques.
Chez Salveo, nous choisissons de prendre soin de l’avenir de votre bébé avec une totale transparence. Lorsque vous préservez les cellules souches de votre bébé avec Salveo, il n’y a pas de coûts cachés, tels que des frais annuels ou des charges supplémentaires pour les tests standards des échantillons.

Idées fausses communes

+ Idée fausse : les médecins ne traiteraient jamais un enfant avec les cellules souches de son propre sang de cordon parce qu’il contiendrait la maladie.
Fait:
Il existe certaines conditions médicales qui ne permettent pas l’utilisation des cellules souches autologues (ses propres cellules souches):

  • Maladies génétiques : une situation dans laquelle un enfant pourrait ne pas pouvoir utiliser les cellules souches de son propre sang de cordon est une maladie génétique, telle que la drépanocytose. Si l’enfant a une maladie génétique, les cellules ne sont pas utiles dans une greffe ou la médecine régénérative.
  • Certains cancers : de plus, les médecins pourraient ne pas choisir des cellules souches autologues pour le traitement de certaines formes de leucémies dans les plus jeunes années de la vie, par crainte qu’un début si précoce puisse indiquer un composant génétique.

Utilisation autologue : des milliers de greffes de cellules souches autoloques – celles qui utilisent les propres cellules souches du patient – sont réalisées chaque année.

Les greffes autologues sont réalisées pour des maladies telles que : la maladie de Hodgkin, le lymphome malin non hodgkinien , le myélome, le sarcome d’Ewing, le neuroblastome, la sclérose en plaques, l’arthrite rhumatoïde, les tumeurs cérébrales, et d’autres tumeurs solides.

Une étude du Journal d’oncologie clinique mentionne que même avec une maladie à début précoce (12 mois après la naissance), les cellules souches de l’enfant sont viables pour une greffe. Dans cette étude, le traitement par une cellule souche autologue pour les enfants atteints de leucémie aiguë était tout aussi réussi qu’une greffe d’un frère ou d’une soeur.

Les cellules souches du sang de cordon autologues présentent plusieurs avantages en tant que source de greffe, y compris aucun risque de greffe par rapport à une maladie hôte (une cause majeure de décès pour les patients greffés), une disponibilité immédiate, et un faible risque que les cellules soient contaminées par la maladie.

De nouveaux traitements avec le sang de cordon se concentrent sur la médecine régénérative – où les médecins utilisent les cellules souches pour réparer des tissus et des organes endommagés du corps. Les cellules souches du sang de cordon montrent un potentiel considérable pour le traitement des conditions qui n’ont pas de remède aujourd’hui – telles que les diabètes de type 1 et les lésions cérébrales. Pour les applications de la médecine régénérative, le propre sang de cordon de l’enfant est nécessaire.

+ Les chances qu’une famille sans antécédents de maladies, n’ait jamais besoin de conserver les cellules souches, sont si faibles, que les familles pensent qu’ils ne devraient pas avoir à le faire.
Les familles conservent les cellules souches de leurs bébés avec Salveo pour la tranquillité de l’esprit parce que ces cellules souches pourraient un jour sauver leur famille. La plupart des clients de Salveo n’ont pas d’antécédents familiaux de maladie mais reconnaissent la valeur actuelle et future des cellules souches du sang de cordon de leurs nouveaux-nés en tant que ressource biologique pour les traitements médicaux.

Antécédents familiaux : les antécédents familiaux ne sont pas un indicateur fiable de la nécessité parce que la plupart des formes de leucémies (la greffe de cellule souche la plus commune) ne sont pas héréditaires, et les causes de nombreux cancers et maladies sont inconnues. En réalité, de nombreuses maladies graves traitables avec le sang de cordon ne sont pas héréditaires et surviennent sans avertir. De nombreux chercheurs et médecins sont persuadés que le cancer est « déclenché par l’environnement », et dans certains cas, certains types de cancer augmentent à des taux alarmants. Des rapports récents indiquent qu’un enfant sur 630 aura un cancer d’ici l’âge de cinquante ans.

+ Le sang de cordon n’est pas encore utilisé dans les traitements médicaux.
Au cours des 20 dernières années, à travers 15 000 greffes, les cellules souches du sang de cordon se sont avérées efficaces dans le traitement de nombreuses maladies. En réalité, les cellules souches de sang de cordon ont été utilisées pour traiter de nombreuses maladies mortelles, telles que la leucémie et d’autres cancers. Dans la médecine de transplantation, un patient entreprendra en général une chimiothérapie, puis recevra une perfusion de cellules souches de sang de cordon pour produire un sang et un système immunitaire sains.

Les cellules souches du sang de cordon montrent un potentiel considérable pour le traitement des conditions qui n’ont pas de remède aujourd’hui – telles que les diabètes de type 1 et les lésions cérébrales. Ce nouveau domaine, appelé médecine régénérative étudie l’utilisation des cellules souches de votre bébé pour aider à réparer les cellules qui ont été endommagées par une maladie ou une lésion.

+ Les cellules souches du sang de cordon pourraient ne pas être utiles après un stockage à long terme.
Les cellules souches ombilicales peuvent être stockées indéfiniment sous de l’azote liquide ou gazeux. La politique déclare, « Rien ne prouve, aujourd’hui, que des cellules stockées à -196°C sans être manipulées perdent soit de leur viabilité déterminée in-vitro, soit de leur activité biologique. C’est pourquoi, à ce moment précis, aucune date d’expiration n’est attribuée au sang de cordon stocké continuellement sous de l’azote liquide. » Toutes les sciences qui impliquent le stockage cryogénique des cellules indiquent également que les cellules devraient rester viables indéfiniment.